Comment construire sa propre clôture ?

0 No tags Permalink

La clôture est un accessoire indispensable dans votre extérieur. C’est le premier rempart entre vos biens et les cambrioleurs. Elle détermine les limites de votre propriété. Et elle optimise par la même occasion la décoration extérieure.

Sur le marché, vous avez l’embarras du choix en termes de clôture. En métal, en bois, ou naturel : a chacun ses choix pour peu qu’il mette en valeur la beauté de la résidence. Mais pour un aménagement personnalisé, on conseille toutefois aux particuliers de créer eux-mêmes leur accessoire. Voici quelques bons à savoir en ce sens.

Quelle taille pour votre clôture ?

Peu importe le genre de projet bâtiment que vous souhaitez faire, avoir un bon sens de la mesure est de mise. Pour ce qui est de la création d’une toiture par exemple, vous devez déterminer en avance la taille qu’elle doit faire. Il en va du devis de votre projet, mais aussi de sa réussite. En effet, de la hauteur et du périmètre à couvrir dépendra le nombre de matériau nécessaire dans la réalisation des travaux.

Prendre des mesures avant de commencer la construction de la clôture est également un moyen de se protéger. En effet, selon la taille de la nouvelle construction, vous pourriez ou non avoir besoin d’un permis. Si tel est le cas, vous devez simplement remplir un formulaire auprès de la mairie.

Par ailleurs, selon la région, la taille et les matériaux utilisables pour la construction d’une clôture changent. Le respect de la loi de l’urbanisme est de mise pour éviter toute déconvenue à l’avenir. En effet, si votre clôture est trop grande ou ne respecte pas les normes, les autorités en place peuvent demander sa destruction et/ou son remplacement.

Le style de votre clôture

Outre les barres de bois ou de métal simplement poser les uns à côté des autres, vous avez de nos jours plusieurs styles disponibles. Travailler avec le bois vous permettra de les envisager tous, et à moindre coût. Pour une clôture en métal, mais plutôt atypique en effet, vous allez devoir demander l’aide d’un professionnel.

Quand on parle de style, il est question notamment des différents motifs à placer entre les barres, mais aussi de la pointe de celle-ci. Vous pouvez avoir une clôture pointue, ronde, ou simple. Tout dépend de vos gouts et de votre budget.

En outre, sachez qu’une clôture ne doit pas toujours se présenter sous forme verticale. Il n’est plus rare de nos jours de voir des articles en bois horizontal, et pas seulement en banlieue, mais en pleine ville de nos jours.

La pose en elle-même

Parlons alors de la pose en elle-même, vu que tous les préparatifs ont été entérinés. Pour commencer, vous devez créer des trous afin d’y accueillir les piliers. Commencez notamment par les bases. C’est-à-dire les accessoires plus longs que les autres qui servent de soutien dans la mesure où sur eux seront fixées les lattes. Ces derniers seront plus espacés. Généralement, on doit compter 1 m entre chaque pilier. Et entre eux vous allez placer des accessoires plus petits en taille que vous allez devoir coller sur les lattes via de préférence un pistolet à clou. Les espacements entre les petites lames de bois ne dépendent que de vous. Mais entre les clôtures fermées et ceux espacés de quelques centimètres, le choix a été vite fait pour certains. La seconde option est un peu plus esthétique.

Pour ce qui est de la finition, vous pouvez garder la couleur naturelle des matériaux ou repeindre par dessus. Il est ici surtout question de budget et d’envie. Mais si tel est le cas, pensez à choisir une couleur qui ira parfaitement avec votre décoration d’extérieur.

some image

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *